Vaccin mini-dosé contre la grippe aviaire

Sanofi Pasteur a présenté les résultats de son nouveau vaccin contre le virus de la grippe H5N1. L’ajout d’un nouvel adjuvant dans ce vaccin a permis de réduire considérablement la dose et offre ainsi la possibilité de produire un plus grand nombre de vaccins en cas de pandémie.
Selon le communiqué du laboratoire, “Le vaccin contenant seulement 1,9 microgrammes d’antigène grippal a induit une réponse immunitaire forte (séro-protection) chez plus de 70 % des volontaires ayant participé à l’essai clinique et le vaccin contenant 3,75 microgrammes d’antigène a induit une réponse immunitaire forte (séro-protection) chez plus de 80 % des volontaires ayant participé à ce même essai“. Grâce à cette formule, Sanofi Pasteur estime, une fois le développement clinique finalisé, être capable de produire des milliards de doses vaccinales en cas de pandémie.
D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, la prochaine pandémie pourrait entraîner de 1 à 2,3 millions d’hospitalisations et de 280 000 à 650 000 décès dans les seuls pays industrialisés. Son effet serait probablement encore plus dévastateur dans les pays en développement. Mais aujourd’hui, la survenue d’une telle catastrophe reste hypothétique et il n’est aucunement sûr que le virus H5N1 en soit à l’origine.Source : Communiqué de Sanofi Pasteur MSD du 18 septembre 2007