Shoppin ciné : “Quentin Tarantino : un cinéma déchaîné”

Si la sortie de “Django Unchained” vous a donné envie de vous replonger dans ses films précédents, le livre “Quentin Tarantino : un cinéma déchaîné”, où chacun de ses longs métrages est analysé, ne devrait pas arranger les choses.

Si l’on considère les Kill Bill comme deux longs métrages distincts, Django Unchained est donc le huitième film de Quentin Tarantino à sortir en l’espace de vingt ans. Nettement moins prolifique qu’un Woody Allen, le cinéaste sait toutefois faire de sa nouvelle oeuvre un événement, et sa plongée dans le western l’a encore prouvé mi-janvier. Les éditions Capricci ont d’ailleurs profité de l’occasion pour sortir le livre “Quentin Tarantino : un cinéma déchaîné”, ouvrage collectif qui fait aussi bien intervenir des critiques et philosophes que le réalisateur Pascal Bonitzer, et reprend chaque film un par un, dans l’ordre chronologique, sous un angle parfois étonnant.

De ses rapports aux dialogues et à la violence à la récente intervention de l’Histoire dans ses scripts, en passant par sa narration et son évolution, sa filmographie est donc décortiquée en long, en large et en travers. Un peu difficile d’accès au premier abord, le livre se révèle pourtant passionnant, et ne donne qu’une seule envie : se replonger dans l’oeuvre de QT.

“Quentin Tarantino : un cinéma déchaîné” – Editions Capricci – 18 euros – Disponible

Maximilien Pierrette

La bande-annonce de “Reservoir Dogs”, premier film évoqué dans ce livre