Samir Nasri: « Domenech? J’ai été heureux quand il a perdu son travail »

Samir Nasri ne porte pas Raymond Domenech dans son cœur. Le joueur de Manchester City a dit tout le mal qu’il pensait de l’ancien sélectionneur tricolore dans une interview au quotidien the Times.

Samir Nasri a la rancœur tenace. Près de deux ans après le départ de Raymond Domenech de l’Equipe de France de football, le joueur de Manchester City, a réglé ses comptes avec son ancien coach.

« J’ai été heureux quand il a perdu son travail. Si j’avais été président de la fédération, je l’aurais viré dès 2008, a lancé l’ancien joueur d’Arsenal. Il a dit des choses fausses sur moi parce qu’il croyait Gallas et d’autres anciens de l’équipe. En 2008, il y a eu des gens pour dire que c’était moi le fauteur de troubles. Mais en 2010, on a bien vu que ce n’était pas moi le problème ». L’ex petit-ami de la tenniswoman Tatiana Golovin tacle au passage son ancien coéquipier William Gallas, « à qu’il ne serrera plus jamais la main car il n’est un hypocrite ».

Nasri qui avait déjà été assez offensif dans l’Equipe il y a quelques mois: « Quelqu’un dans son livre (William Gallas, NDLR) a affirmé que j’avais eu une altercation avec lui et que j’avais piqué la place d’un autre (Thierry Henry) dans le bus. C’est n’importe quoi. Je n’ai pas eu de problème à Marseille ni à Arsenal. Ceux qui me traitaient de ‘petit con’ après l’Euro se sont aperçus que ceux avec qui j’avais eu des petits problèmes à l’époque ont foutu la merde en Afrique du Sud. » Après être passé à l’attaque dans les médias, Samir Nasri, étincelant hier contre Tottenham (3–2 avec un but à la clé) doit désormais sortir le grand jeu sur le terrain s’il veut à nouveau briller en équipe de France!

Click Here: Cheap FIJI Rugby Jersey