Robert De Niro poursuit une ancienne employée qui traînait trop sur Netflix

Robert De Niro n’est pas content et il a tenu à le faire savoir ! Actuellement, l’acteur est en pleine course judiciaire contre une ancienne employée de sa société de prêts nommée Canal Productions. Chase Robinson est entre autres choses accusée d’avoir passé beaucoup trop de temps devant Netflix sur son lieu de travail. Au mois de janvier 2019, elle aurait enchaîné pas moins de 55 épisodes de la série Friends en l’espace de quatre jours. S’ajoute à l’ardoise un détournement d’argent, des séjours dans des hôtels luxueux et des vols privés utilisés à des fins personnelles, le tout financé par le compte de l’entreprise. Comme si les pertes financières liées à son divorce n’étaient pas un coup assez dur pour la star.

Le dossier a été rempli le samedi 24 août 2019 auprès de la Cour suprême de New York. Initialement, Chase Robinson avait été recrutée pour être l’assistante de Robert De Niro jusqu’à ce qu’elle évolue professionnellement et soit promue vice-présidente de la production et des finances. En quittant Canal Productions au mois d’avril – à la suite de soupçons de sabotage industriel –, l’employée a renoncé à son salaire, qui s’élevait aux dernières nouvelles à 300 000 dollars annuels, soit l’équivalent de 270 000 euros, où de 22 500 euros par mois.

Regarder des séries sur Netflix ne faisait absolument pas partie des tâches ni des responsabilités de Robinson, peut-on lire dans les plaintes qui acculent l’accusée, comme le rapporte le magazine Variety. Selon nos informations et nos convictions, elle le faisait à titre personnel, pour se distraire, s’amuser et profiter de son temps pendant qu’elle était payée pour travailler.” Avant de quitter les lieux, Chase Robinson aurait rédigé une lettre de recommandation que Robert De Niro aurait refusé de signer pour elle. Étonnant…

Click Here: cheap nsw blues jersey