Parkinson : gare aux effets indésirables des dopaminergiques

A l’occasion de la journée dédiée à lamaladie de Parkinson (le 11 avril), l’Agencefrançaise de sécurité sanitaire des produitsde santé (Afssaps) a diffusé une brochured’informations destinée aux patients afin de les informerdes effets indésirables des médicamentsdopaminergiques. Cette initiative intervient quelques joursaprès que le laboratoire GSK ait étécondamné à indemniser un patient devenu accro au jeuet au sexe après avoir pris un médicament de ce type.Des effets indésirables méconnus
Les dopaminergiques regroupent des médicaments tels quele

Trivastal,le

Parlodel, le

Dostinex, l’

Arolac ou encore le

Requip ainsi que leurs génériques. Ilssont généralement prescrits aux Parkinsoniens pouraméliorer leur mobilité. Ces médicamentspeuvent aussi être conseillés en casd’hyperprolactinémie (trouble hormonal) et de syndromedes jambes sans repos.
Les principaux effets indésirables de ces produits sont lesnausées/vomissements, les baisses de tension, la somnolence,les hallucinations visuelles et auditives ainsi que les troubles ducomportement qui peuvent se manifester, par exemple, par unetendance à jouer de manièreinconsidérée à des jeux, notamment d’argent(casino, courses, “cartes à gratter“, jeux sur Internet…),à faire des achats inutiles, coûteux etrépétitifs, à manger de manièrecompulsive (en particulier des sucreries) ou encore àéprouver une augmentation inhabituelle des désirssexuels conduisant parfois à des conduitesinappropriées.Le 31 mars 2011, le laboratoire pharmaceutiqueGlaxoSithKline, fabricant du Requip, a étécondamné à verser près de120 000 euros à un patient ayantdéveloppé une addiction au jeu et au sexe, ainsi que11 315 euros à la CPAM.Ouvrir le dialogue avec le médecinCe dépliant est notamment destiné àfaciliter le dialogue avec le médecin afin d’encourager lespatients ou leur entourage à signaler ces effets,généralement réversibles aprèsdiminution des doses ou modification du traitement.L’Afssaps a élaboré ce document avec le soutien demédecins neurologues et de représentantsd’associations de patients : France-Parkinson,Fédération Française des Groupements deParkinsoniens (FFGP), Comité d’Entente et deCoordination des Associations de Parkinsoniens (CECAP),Franche-Comté Parkinson et Parkinson Ile-de-France.Ces associations de patients participeront à la diffusiondu dépliant. Il peut également êtrecommandé gratuitement sur demande par les pharmaciesd’officine (auprès du Cespharm) pour mise àdisposition des patients. Il est également accessible enligne ou ci-dessous.

effets secondaires médicaments dopaminergiques -afssapsDavid BêmeSource :Communiqué de l’Afssaps du 11 avril 2011Click Here: West Coast Eagles Guernsey