Nouveau site public sur la qualité et la sécurité des soins dans les établissements de santé

Scope Santé, tel est le nom du nouveau site lancé par la Haute autorité de santé (HAS) pour permettre aux usagers de s’informer sur la qualité et la sécurité des soins prodigués dans les hôpitaux et cliniques du territoire français et de les comparer. L’outil se veut accessible, pédagogique, interactif et fiable pour faciliter le choix d’un établissement de santé sur des critères objectifs.

Un site pour s'informer sur la qualité et la sécurité des soins et pour comparer les différents établissements de santé.

Au total 5 500 hôpitaux, cliniques, établissement psychiatriques, maternités ou encore services d’hospitalisation à domicile sont répertoriés dans cette base qui permet d’identifier le niveau de certification de l’établissement selon les critères choisis par l’usager. La HAS utilise  88 critères pour octroyer une certification de qualité aux établissements. Pour faciliter la recherche, le site en contient 35 de ces critères. L’usager pourra ainsi rentrer son choix de critères et le niveau de certification apparaît sous forme de damiers de couleurs différentes, chacun contenant une lettres indiquant le niveau de certification, et donc de qualité et de sécurité pour chaque établissement : A= établissement certifié ; B=avec recommandation ; C=avec réserves ; D=en cours de certification ; E=non certifié.Pas de comparaison au niveau national

Le site ne permet pas la comparaison d’un établissement au niveau national par des scores ni la comparaison service par service. En effet, l’usager pourra comparer au maximum 4 établissements en utilisant les critères choisis par lui-même. A ce propos, Jean-Luc Harousseau, Président du Collège de la HAS déclare que “le site Scope Santé n’a pas vocation à remplacer les comparateurs utilisés dans la presse pour octroyer un palmarès“.Fonctionnalités de Scope Santé en pratiqueL’utilisation est intuitive et permet des fonctionnalités suivantes :

  • Géolocalisation par une carte interactive. L’utilisateur peut ainsi choisir un ou plusieurs (maximum 4) établissements à proximité. Cette recherche peut aussi se faire par département, ville, code postal…
  • Informations générales de chaque établissement : coordonnées, secteurs d’activité et bien sûr, niveau de certification.
  • Personnalisation de la recherche d’informations. Une sélection d’indicateurs de qualité est proposée. Chaque utilisateur peut ainsi choisir celles qui sont au cœur de ses préoccupations. Ces indicateurs sont répartis selon 2 critères :
  1. Informations sur la qualité des soins : le parcours du patient (de l’accueil à la sortie, prise en charge de la douleur) ; droits et information (intimité, confidentialité, maltraitance/bientraitance, accès au dossier médical, informations sur dommages…) ; sécurité du patient (organisation du bloc opératoire, risques majeurs ou transfusionnels, maladies nosocomiales, prise en charge médicamenteuse, lutte contre les infections, prévention de l’hémorragie post-partum…). 
  2. Informations sur l’activité de l’établissement : équipements, spécialités, volume d’activité.
  • Comparaison des établissements de santé.  En utilisant ses critères choisis, l’utilisateur peut comparer au maximum 4 établissements (comparaison personnalisée). Une comparaison nationale est possible mais sans considérer les critères choisis par l’utilisateur (dans ce cas, l’établissement se positionne sur une échelle qui le situe par rapport à la moyenne nationale). Une comparaison régionale est également possible mais non personnalisée.

Un site évolutifPour l’heure, les critères permettant la recherche et la comparaison entre établissements sont limités (pas d’information sur les différents services, sur la qualité de la nourriture…). Mais pour J-L Harousseau,“le site est basé sur des critères fiables et objectifs“.Le site évoluera en fonction des demandes des usagers et de l’intégration de nouveaux indicateurs, par exemple, ceux relatifs à la satisfaction des patients ou encore à la morbimortalité. Une version mobile est prévue pour 2014.Dr Jesus CardenasSource :Conférence de presse du 28 novembre 2013 organisée par la Haute autorité de santé (HAS) et l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (Atih) : Qualité et sécurité des soins : résultats des indicateurs et lancement de Scope Santé.Pour accéder à Scope Santé :

www.scopesante.fr