Mafia : arrestation du chef de Cosa Nostra

Encadré par deux carabiniers, le parrain de la mafia sicilienne sort du palais de justice de Palerme (Italie) mardi 4 décembre. Settimo Mineo, surnommé “tonton Mineo”, 80 ans, a été interpellé lundi 3 décembre dans la nuit lors d’une vaste opération de police menée en Sicile. Son arrestation a été rendue possible grâce à un vaste travail d’écoutes téléphoniques. Les carabiniers ont pu s’assurer que Mineo avait été élu comme nouveau chef de Cosa Nostra, la mafia sicilienne, lors d’une réunion secrète. “Nous avons pu enregistrer des conversations où ils disaient vouloir retrouver leur puissance et reconstruire leur groupe dirigeant”, a précisé Antonio di Stasio, le commandant des carabiniers de Palerme. Un coup dur pour la mafia Settimo Mineo n’est pas un inconnu. Il avait comparu lors du grand procès contre la mafia en 1986. Il s’était alors présenté comme un simple joaillier. Son arrestation représente un coup dur pour la mafia sicilienne qui perd son chef. Une quarantaine de personnes soupçonnées d’appartenir à Cosa Nostra ont également été arrêtées dans la nuit du lundi 3 décembre.Le JT

  • JT de 19/20 du mardi 4 décembre 2018 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    Taxes sur le carburant : le gouvernement recule

  • 2

    Moratoire : les mesures annoncées par Édouard Philippe

  • 3

    Les annonces d’Édouard Philippe peinent à convaincre les “gilets jaunes”

  • 4

    “Gilets jaunes” : des dépôts de carburant débloqués

  • 5

    “Gilets jaunes” : l’écologie sacrifiée ?

  • 6

    “Gilets jaunes” : le gouvernement a-t-il tout essayé ?

  • 7

    “Gilets jaunes” : le combat des femmes

  • 8

    Violences à Paris : un nouveau dispositif pour samedi 8 décembre

  • 9

    Musique : Sylvie Vartan rend hommage à Johnny Hallyday