L'Europe renonce à légiférer sur le vin rosé

La Commission européenne a finalement refusé de légiférer sur le vin rosé. Bruxelles avait pour intention d’autoriser l’appellation de “vin rosé“ les coupages de vin blanc et de vin rouge. Les viticulteurs français se réjouissent de ce recul.

Tout commence en janvier 2009 où les 27 pays membres de l’Union Européenne, dont la France, ont voté un projet visant à autoriser le coupage du vin blanc et du vin rouge pour en faire du vin rosé. Face au tollé dans l’Hexagone mais aussi en Allemagne et en Italie, l’Union se défend de vouloir supprimer “les entraves oenologiques“, notamment concernant la concurrence avec les vins australiens et américains. Deux pays où cette pratique est autorisée. Mais les viticulteurs dénoncent ce projet.Au lendemain des élections européennes, la commissaire à l’Agriculture Mariann Fischer Boel est revenue sur le vote qui aurait dû avoir lieu le 19 juin 2009. Celui-ci n’aura pas lieu. Elle a même affirmé qu’il “n’y aura pas de changement dans les règles de production du vin rosé“ et a garanti de “maintenir le statu quo sur le vin“. Les professionnels du secteur se disent ravis de cette nouvelle mais restent néanmoins prudents sur les intentions futures du parlement élu ce week-end.Michel Barnier, nouveau député européen UMP, s’est félicité de cette annonce, estimant que “La tradition l’a reporté“. Ce dernier, encore ministre de l’agriculture pour le moment a d’ailleurs reçu les organisations de viticulteurs français au Ministère.Si elle avait été adoptée, la mesure aurait provoqué la perte de “milliers d’emplois“ selon les viticulteurs. Sources : Commission Agriculture Union Européenne, 8 juin 2009Click Here: camiseta river plate