Le bus de l'audition bientôt dans votre ville

Le nombre de personnes touchées par une baisse de l’audition augmente dans notre pays. Le pré-rapport à la Loi sur les Objectifs de Santé Publique (avril 2003) retenait le chiffre de 9 % de la population atteinte de déficiences auditives, soit plus de 5 millions de Français. Dans l’immense majorité des cas, c’est le résultat de l’usure du système auditif, de son vieillissement : la presbyacousie.
Souffrant de nombreux clichés et considéré à tort comme concernant les seuls seniors, ce problème, qui -s’il est détecté à temps- peut être efficacement compensé, s’installe insidieusement sans qu’on s’en aperçoive et ne s’avoue pas facilement, ni à soi-même, ni aux autres… Les uns montent le son du poste de télévision ou de la chaîne hi-fi, les autres marmonnent, progressivement on ne participe plus à la vie sociale, on s’isole…
Parce que la démarche de s’occuper de son audition n’est pas chose aisée, l’Association France PresbyAcousie, créée en 2003 et présidée par le Pr. Bruno Frachet, chef de service à l’hôpital Avicenne de Bobigny, qui réunit des professionnels de l’audition, a décidé d’aller à la rencontre des Français en organisant pour la seconde année consécutive une campagne d’information et de dépistage de la presbyacousie, via un outil de proximité : le bus de l’audition.
Il sillonne toute la France, en 14 étapes, du 25 avril au 18 octobre 2006 dans le but d’informer le public sur l’audition, les risques auditifs et les solutions efficaces aux baisses d’audition et leur financement possible en impliquant les acteurs locaux. Découvrez les différentes étapes sur le site

www.audiobus.fr.
Et si vous en profitiez pour venir vous faire dépister et vous informer sur votre audition ?Source : Communiqué de France PresbyAcousie du 21 avril 2006Click Here: Putters