"La viande in vitro, bientôt dans notre assiette ?"

Fabriquer de la viande, sans avoir à tuer des animaux. Telle est la promesse de la viande créée in vitro. Le processus n’en est qu’à l’état embryonnaire, mais il est porteur de beaucoup d’espoirs. Arte fait le point dans une enquête diffusée mardi 8 octobre à 20h50 : “La viande in vitro, bientôt dans notre assiette?“

La viande de laboratoire va-t-elle bientôt envahir nos rayons de supermarchés ?

Le tout premier steak créé intégralement en laboratoire a été goûté à Londres

en août dernier. Six ans de recherche et de travail afin de faire “pousser“ assez de cellules musculaires pour fabriquer un hamburger à partir de

cellules souches prélevées sur une carcasse de vache. Une véritable révolution, aussi bien pour notre manière de consommer que pour l’impact de cette consommation sur la planète. Car l’espoir porté par cette technique est immense : résoudre le problème de l’alimentation mondiale.Ce problème est en effet mathématique : pour nourrir une population de 9 milliards d’êtres humains en 2050, il faudra produire de plus en plus de sources de protéines. Certains plaident pour les insectes, d’autres puristes campent sur leurs positions et leur préfèrent la viande. Mais pour produire 1 kg d’insectes, il faut 2,1 kg de nourriture, 9,5 kg de nourriture pour 1 kg de viande de porc et 25 kg pour un seul kilo de viande de bœuf.Produire de la viande en laboratoire pourrait donc être une solution d’avenir pour nourrir la population mondiale et réduire l’impact environnemental des élevages. Où en sommes-nous ? Mangerons-nous tous bientôt de la viande in vitro ? Quels sont les enjeux de cette filière ? Autant de questions sur lesquelles a enquêté la journaliste Véronique Préault, et qui trouveront des éléments de réponse dans son documentaire diffusé sur Arte le 8 octobre.“La viande in vitro, bientôt dans notre assiette ?“, documentaire de Véronique Préault, diffusé le mardi 8 octobre 2013 sur Arte à 20h50.Violaine BadieSource : communiqué de presse d’Arte