Julian Alaphilippe : Le charmant coureur qui bouscule le Tour de France

Le nom de Julian Alaphilippe est partout ce samedi 20 juillet 2019, après son incroyable victoire lors du contre-la-montre de Pau la veille, le 19 juillet. Le coureur français de 27 ans, de l’équipe Deceuninck-Quick Step, a fait bien mieux que conserver le maillot jaune mais a devancé le grand favori de la 13e étape du Tour de France le Gallois Geraint Thomas. “Super“, “impressionnant“, les anciens champions (Merckx, Thévenet, Hinault) présents à l’arrivée ont déroulé le tapis de louanges pour saluer la performance de Julian Alaphilippe, survolté dans sa défense du maillot jaune. “Quand on voit qu’il bat le vainqueur de l’an dernier dans un contre-la-montre, on peut se poser des questions“, a commenté Eddy Merckx à l’AFP, après le final ravageur du vainqueur de l’étape.

Face à de telles performances sur la Grande Boucle, Julian Alaphilippe ne peut s’éviter des commentaires sur des suspicions de dopage. “Je sais le travail que j’ai fait pour en arriver là, j’en suis le premier étonné. Si cela crée de la suspicion, c’est comme ça. Quand on réussit, ça fait forcément parler, ça crée de la suspicion. Si j’étais lanterne rouge, il n’y en aurait pas. Cela crée des discours, mais moi je suis là pour faire du vélo et je prends du plaisir, le reste ça me fait rigoler”, a-t-il riposté en conférence de presse. Celui qui avait remporté le maillot du meilleur grimpeur en 2018 sait qu’il est particulièrement attendu au tournant ce samedi 20 juillet avec la 14e étape très musclée et l’ascension finale du Tourmalet, le “géant” des Pyrénées.

Forcément marqué par des kilomètres de route sur ce Tour de France, Julian Alaphilippe est un homme physiquement bien différent une fois son vélo mis de côté (et cela ne dure jamais longtemps).

Originaire de l’Allier, où ses parents se sont installés lorsqu’il avait six ans, Julian Alaphilippe est proche de sa famille et de ses amis, dont il profite dès que son emploi du temps de sportif de haut niveau le lui permet. Des parenthèses de détente qu’il partage avec les 332 000 abonnés qui le suivent sur Instagram, sans qu’il n’y ait de photos de couple. Doit-on en déduire qu’il est célibataire ?

Qu’il conserve ou non le maillot jaune après cette journée cruciale du 20 juillet, Julian Alaphilippe restera quoi qu’il arrive une figure forte de ce Tour de France 2019.

Ready for 3 of my favorite races. Amstel gold race Fleche wallone Lige Bastogne Lige #thewolfpack @deceuninck_quickstepteam

Une publication partage par Julian Alaphilippe (@alafpolak) le

Petit break pour refaire le moulin.. back to business

Click Here: leinster rugby shirts

Une publication partage par Julian Alaphilippe (@alafpolak) le

Un peu de temps en famille avant la suite des objectifs… #off

Une publication partage par Julian Alaphilippe (@alafpolak) le

Instant paternel

Une publication partage par Julian Alaphilippe (@alafpolak) le

On fait le boulot

Une publication partage par Julian Alaphilippe (@alafpolak) le