John Travolta, le grand déballage

Nouveau coup dur pour John Travolta. Alors qu’il continue à affirmer qu’il n’est pas homosexuel, de nouvelles révélations viennent mettre à mal sa défense. Celui qui se présente comme son ancien amant révèle des détails très intimes sur la relation qu’ils auraient eue .

Bientôt à l’affiche de Savages, le prochain film d’Oliver Stone, c’est une fois de plus par le biais de sa vie privée que John Travolta fait parler de lui cette semaine. Malgré tous ses efforts pour nier son homosexualité –il a embrassé son épouse Kelly Preston en public récemment– un nouveau témoignage vient polluer sa stratégie de communication.

Doug Gobberta, le pilote du jet privé de John Travolta, s’épanche cette semaine dans le National Enquirer et revient sur leur prétendue relation qui aurait duré six ans. L’amant secret de la star de cinéma raconte leur rencontre, en 1981, à l’occasion d’un entretien d’embauche. Un rendez-vous qui aurait pris une tournure particulière. «Nous nous sommes rendus en Californie, jusqu’au Highlands Resort à Carmel. Le dîner était merveilleux, autour d’une fantastique bouteille de Merlot et j’avais l’impression d’être courtisé. Puis il m’a demandé si cela me plairait d’avoir un massage. Je m’attendais déjà à ce qui allait se passer» raconte Gobberta. Puis, peu avare en détails croustillants, il poursuit: «Une fois dans sa chambre, j’ai pris une douche et suis revenu dans la chambre vêtu d’une simple serviette. John m’a dit: “OK, allonge-toi sur le lit”. Il m’a fait un massage et ça s’est transformé en tout autre chose».

Selon le pilote, John Travolta aurait particulièrement apprécié ce moment et aurait alors entamé une liaison de six ans avec lui. Ils se sont vus une dernière fois en 1992 et l’acteur, alors marié à Kelly Preston, aurait confié à Doug Gobberta que malgré son mariage, il préférait toujours les hommes.

Selon le National Enquirer, l’amant présumé de John Travolta aurait l’intention d’écrire un livre sur leurs six années de vie commune, à l’abri des regards.

Click Here: cheap rugby league jerseys