Japon : à la découverte d’un bar-déchetterie

Après le bar “prison”, le bar à chats, le bar à singes… Les Japonais peuvent boire dans une déchetterie. Une idée des autorités locales pour sensibiliser les Tokyoïtes à réduire leurs déchets. “Cette place est vraiment propre, il n’y a pas d’odeurs, c’est très différent de l’image que j’avais d’une usine de traitement de déchets“, indique Yukito Ota, une cliente du bar. 27 000 tones de déchets traitées dans l’usine en 2018Au Japon, l’accumulation des ordures est prise au sérieux. Le quartier de Musashino exige de ses habitants un tri soigneux et fait payer pour les sacs de déchets collectés. Gomi Pit, le bar éphémère, se veut plus pédagogique. “Beaucoup de gens ont dit avoir été choqués par la masse de déchets, même si chaque maisonnée ne dépose qu’un ou deux sacs-poubelle pour le ramassage“, explique Ayana Seki, responsable local de l’Environnement. 27 000 tonnes de déchets ont été traitées dans cette usine, l’an dernier.