Ice Bucket Challenge : Doctissimo relève le défi au profit de la maladie de Charcot

De Steven Spielberg à Justin Bieber ou Bill Gates, des centaines de célébrités américaines se sont amusées à relever le “Ice Bucket Challenge“, un jeu et un appel au don pour une association caritative luttant contre la la sclérose latérale amyotrophique, une maladie neurodégénérative également connue sous le nom de maladie de Charcot ou maladie de Lou Gehrig. A son tour, Doctissimo relève le défi et vous en dit plus sur cette maladie.

Valérie Brouchoud, présidente de Doctissimo, relève le défi du Ice Bucket Challenge.

Véritable phénomène viral de l’été, l’Ice bucket challenge est un défi lancé sur les réseaux sociaux pour servir la cause de l’

association américaine ALS, qui soutient la recherche contre la

maladie de Charcot.L’Ice Bucket Challenge au profit de la lutte contre la SLAVenu tout droit des Etats-Unis, l’Ice Bucket Challenge repose sur un principe simple : se faire filmer en train de se prendre un seau d’eau glacé sur la tête et défier trois personnes de le faire à leur tour. C’est Jeremy McGrath, un champion de motocross, qui en a eu l’idée le 22 juin dernier. Au départ, il s’agissait de relever le défi ou de payer 100 $ à une association caritative de son choix. Puis un ancien joueur de baseball atteint de la maladie de Charcot, Peter Frates, décide de destiner les fonds exclusivement à l’association américaine pour la lutte contre cette maladie, l’ALS association. Le jeu prend l’ampleur qu’on lui connaît actuellement lorsque Mark Zuckerberg s’exécute et nomme à son tour Bill Gates, Sheryl Sandberg (directrice des opérations de Facebook) et Reed Hastings, patron de Netflix. Entre temps, la règle a changé, puisqu’il faut à la fois relever le défi ET donner 10 $ à l’association, ou donner 100 dollars en cas de forfait. C’est Teddy Rinner, champion olympique de judo, qui a importé l’idée en France. Depuis, plusieurs stars hexagonales ont relevé le défi : Johnny Hallyday, Amélie Mauresmo, Karim Benzema…Défié par Sciences et Avenir, Doctissimo relève le défi ET fait un don à l’association ALS.

L’an dernier à la même époque, l’association ALS n’avait collecté que 2,2 millions de dollars, contre 70 millions de dollars au 29 août 2014.Zoom sur la sclérose latérale amyotrophiqueCette pathologie, la plus importante des maladies du motoneurone, touche environ 8 000 personnes en France. Elle se déclare généralement vers la soixantaine, mais on observe de plus en plus de cas d’adultes jeunes (entre 25 et 40 ans). Les hommes sont deux fois plus touchés que les femmes.Rapidement invalidante, la SLA se manifeste par une perte progressive de la motricité de l’ensemble du corps : les jambes, les bras mais aussi le visage et toutes les fonctions associées (sourire, faculté à avaler, déglutir, respirer, parler). Son évolution très imprévisible rend très difficile le pronostic. Toutefois, l’évolution étant inéluctable, elle met rapidement en jeu le pronostic vital (3 à 5 ans d’espérance de vie après le diagnostic en moyenne). Or, il n’existe à ce jour aucun traitement curatif. Un seul médicament, le 

riluzole, permet aujourd’hui d’en ralentir l’évolution. Il agit en diminuant le taux de glutamate, un messager nerveux en excès chez les malades. D’autres traitements symptomatiques peuvent également aider les patients : kinésithérapie, accompagnement psychologique, rééducation, orthophonie, diététicien, aides techniques (cannes, aménagement du domicile, support technique de communication lorsque le langage devient impossible…), antidouleurs et myorelaxants contre les crampes, antidépresseurs…En début d’année, le tennisman français

Jérémie Golmard avait mis un coup de projecteur sur la maladie de Charcot en annonçant qu’il en souffrait. Il avait même lancé une collecte de fonds pour pouvoir bénéficier d’un traitement très coûteux… dont l’efficacité avait été très sérieusement mise en doute par la communauté scientifique.Pour en savoir plus notamment sur les prestations offertes aux malades ou pour échanger avec d’autres patients, les malades peuvent contacter les associations de malades comme

l’Association pour la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique et autres maladies du motoneurone ou l’

Association les Papillons de Charcot ; leurs coordonnées sont également disponibles en appelant Maladies Rares Info Services au 0810 631 920 ou sur le site

Orphanet.Amélie PelletierClick Here: camiseta seleccion argentina