Grippe A : le Tamiflu ® est-il nécessaire ?

Le Tamiflu ® est un antiviral prescrit pour limiter l’intensité et la durée des symptômes grippaux, en particulier chez les patients à risques. Il est donc largement donné en ce moment, en raison de la multiplication des cas de grippe A dans le monde. Faut-il en prendre systématiquement en cas de symptômes ?

En France, contrairement à d’autres pays, le Tamiflu® est délivré uniquement sur prescription. Retour sur ses indications et les dernières découvertes scientifiques à son sujet.
En cas de grippe, une prescription de Tamiflu non systématique
Devant l’apparition des symptômes suivants – frissons, fièvre d’apparition brutale, fatigue, courbatures, éternuements, toux sèche… -, vous devez consulter votre médecin traitant. C’est lui qui confirmera le diagnostic de grippe (A/H1N1 ou grippe saisonnière) et déterminera votre prise en charge.
Comme l’a rappelé le Comité de lutte contre la grippe le 12 août (1), le Tamiflu ® (Oseltamivir) n’est pas recommandé chez les personnes sans facteur de risque ni de signe de gravité. Il se peut donc que votre médecin traitant décide de ne pas vous en donner, considérant que vous êtes atteint(e) d’une forme banale et sans risque de complication. Ce qui est le cas dans l’immense majorité des cas.
Par contre dans certaines situations plus à risques – enfant de moins de 5 ans, personne fragilisée par une maladie chronique comme le diabète, l’asthme, la bronchite chronique, insuffisance cardiaque, sida, etc.- la vigilance est de mise et le Tamiflu ® est prescrit. Ce médicament va permettre de diminuer la durée et l’intensité des symptômes, ce qui minimise les complications, plus fréquentes dans ces cas.
Le Tamiflu ® sera également prescrit dans les cas rares de forme sévère ou grave d’emblée (signes respiratoires importants, somnolence, etc.), afin de diminuer le risque de surinfection bactérienne (pneumonie).
Pour être efficace, il doit être pris dans les 48 heures après le début des symptômes.
Tamiflu : un médicament utilisable chez l’enfant ?
Début août, une polémique a enflé sur ses effets secondaires chez l’enfant, suite à une étude publiée dans le British Medical Journal (2). L’analyse des données sur 7 000 enfants de 1 à 12 ans montre qu’avec ce médicament, la durée de la symptomatologie grippale est raccourcie de 0,5 à 1,5 jours mais qu’il y a un risque augmenté de troubles digestifs, notamment des vomissements.
Néanmoins, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a souligné le 11 août (3) que ces effets sont connus et ne doivent pas remettre en cause son utilisation sur prescription. Le Tamiflu ® est donc toujours prescrit chez les enfants comme chez les adultes, mais uniquement si le médecin le juge nécessaire.
Tamiflu : Vers l’apparition de résistances ?
L’utilisation massive et mondiale de ce médicament dans le contexte actuel peut faire craindre la constitution d’une résistance du virus A/H1N1, ce qui ferait perdre au Tamiflu ® son efficacité. Pour l’instant ce n’est pas le cas, ce médicament est toujours efficace même si une souche résistante a malheureusement été identifiée chez deux patients américains fortement immunodéprimés (4). Ces patients avaient été mis sous Tamiflu ® au long cours suite à une grippe A survenue au printemps. La neuramidase, constituant du virus inhibé par le Tamiflu ®, a muté et les virus A/H1N1 infestant ces 2 personnes (l’infection grippale dure beaucoup plus longtemps en cas d’immunodépression) sont donc devenus résistants au Tamiflu ®.
Cette résistance, très circonscrite et ponctuelle, ne doit pas inquiéter outre mesure mais inciter les autorités sanitaires à être particulièrement vigilantes avec les patients traités au long cours par antiviraux.
Dr Jean-Philippe Rivière
Sources :
1 – Fiche pratique d’utilisation des antiviraux en extrahospitalier et en période pandémique, Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 12 août 2009 2 – Neuraminidase inhibitors for treatment and prophylaxis of influenza in children : systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials, Sun-Shin M et al., 2009 Aug 10;339:b3172. 3 – “Grippe A (H1N1) : Mise au point sur l’utilisation du Tamiflu® chez l’enfant“ – Communiqué de l’Afssaps, 11 août 20094 – Oseltamivir-resistant novel influenza A (H1N1) virus in two immunosuppressed patients – Seattle, Washington, 2009. Centers for Disease Control and Prevention. MMWR, August 21, 2009. 58(32): 893-896Click Here: camisetas de futbol baratas