Funérailles de Jean de Luxembourg : la lettre bouleversante de son fils Henri

Le Luxembourg tout entier pleure son grand-duc Jean, décédé le 23 avril 2019 à l’âge de 98 ans. Samedi 4 mai, ses obsèques se sont déroulées en la cathédrale Notre-Dame en présence de nombreux représentants des familles royales européennes. Tôt dans la matinée, le deuxième enfant et fils aîné de Jean, l’actuel grand-duc, Henri, a adressé une lettre sobrement intitulée Mon père à ses concitoyens. Il y décrit un homme particulièrement proche de sa famille.

En ce jour de funérailles de notre cher Père, j’aimerais vous dire combien il a compté pour nous tous, ses enfants, belles-filles et gendres, petits-enfants et arrière-petits-enfants. Toute sa vie durant, il est resté très attentif à sa famille, malgré la lourde charge qu’il accomplissait avec sagesse et un grand sens du devoir, écrit le grand-duc Henri. Il pouvait aussi compter sur le soutien précieux de son épouse, ma mère, la grande-duchesse Joséphine-Charlotte [décédée en 2005, NDLR]. Tourné vers les autres, il avait cette faculté d’écoute exceptionnelle qui touchait chaque personne qu’il rencontrait. C’était une personne au caractère éminemment positif. Curieux de tout, il participait quelques jours encore avant son hospitalisation au Forum organisé par mon épouse ou visitait une exposition. Il suivait tout ce qui se passait dans le pays. Même l’épineux dossier du Brexit n’avait que peu de secret pour lui. Je suis persuadé que cette disposition d’esprit et sa vivacité ont été les garants de longévité. Dans son cercle plus intime, sa joie de vivre rayonnait sur nous tous et son sens de l’humour nous faisait parfois rire aux larmes. Il était d’un soutien constant, en nous encourageant et en nous félicitant dans nos actions, tout en respectant entièrement nos choix et nos décisions.

Click Here: newcastle falcons rugby jerseys

Ses dernières paroles

Après avoir évoqué l’attachement de son père pour le Luxembourg, le grand-duc Henri poursuit : “Il y a quelques jours, lorsque le grand-duc Jean a été hospitalisé, nous l’avons tous accompagné et entouré. Il avait été le centre de trois générations. Deux jours avant son départ, il a remercié ceux qui se sont occupés de lui avec dévouement, puis il nous a dit au revoir. Ce furent ces dernières paroles. Une fois de plus, il démontra sa grandeur d’âme et sa considération pour les autres. Il s’est éteint avec le sentiment d’une vie accomplie. Nous, ses enfants et sa famille, sommes particulièrement fiers et heureux de l’avoir eu comme père.

La cérémonie des obsèques a pris fin vers 13h. La dépouille du grand-duc Jean a ensuite été conduite au sein de la crypte où il repose désormais.