Comment choisir le meilleur lieu de baignade ?

Avec ces températures estivales, vous mourrez d’envie de vous jeter à l’eau. Mais pour ne pas regretter ce plongeon, assurez-vous de ne pas atterrir en eaux troubles… Pour vous y aider, découvrez les meilleurs indices, des Pavillons bleus aux contrôles des eaux de baignade en temps réel.

Envie d’exploits aquatiques ou de barbotages relaxants ? Quelques conseils devraient vous permettre de ne pas atterrir dans quelques golfes pas très clairs…
Les Pavillons Bleus : cru 2006
Tant appréciée des touristes étrangers, la dernière édition des Pavillons Bleus a été publiée le 2 juin 2006. Le Pavillon Bleu d’Europe décerné par l’Office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement (OF-FEEE) récompense et valorise chaque année les communes et les ports de plaisance qui s’engagent en faveur d’un environnement de qualité. Cette année, 95 communes (268 plages) et 86 ports ont reçu la précieuse distinction. Pour découvrir le palmarès complet, ainsi qu’une recherche par département sur le site des Pavillons bleus : http://www.pavillonbleu.org/ (1).
Rappelons que ces pavillons sont attribués sur la base du volontariat : seules les communes demandant à participer peuvent recevoir cette distinction. Ainsi, seules 200 communes sur les 1 900 qui pourraient y prétendre font actuellement acte de candidature. Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’attribution de ce pavillon bleu n’est pas uniquement basée sur la qualité des eaux de baignade (de l’an passé en l’occurrence), mais également sur d’autres critères comme l’éducation à l’environnement, la gestion des déchets, des eaux usées, les équipements pour les personnes handicapées, la gestion du tri…
Mais tous ne voient pas ces distinctions d’un bon oeil…
La fronde de certains maires
Certains élus locaux contestent l’attribution du Pavillon Bleu. L’Association Nationale des Maires des Stations Classées et Communes Touristiques (ANMSCCT) critique à la fois les Pavillons bleus de l’Office français de la Fondation pour l’Education à l’Environnement et les pavillons noirs de l’association Surfrider Foundation, identifiant les zones nautiques polluées (pavillons qui ne sont plus délivrés depuis 2004).
L’ANMSCCT plaide pour un indicateur qui mesurerait la qualité de l’eau en temps réel et pourrait figurer à l’entrée des plages. Un rapport établi en décembre 2002 par les différents ministères concernés arrivait aux mêmes conclusions (2). Sans remettre en cause la démarche environnementale du Pavillon Bleu, le rapport préconise d’en “détacher la gestion des eaux de baignade“ qui doivent rester dans un cadre public.
En 2005, Nelly Olin, ministre de l’écologie et du développement durable, confirmait la poursuite d’un programme expérimental mené dans 11 communes et destiné à améliorer l’information du public sur la qualité des eaux de baignade. Ces communes-pilotes (parmi lesquelles Perros-Guirec, Pornic…) ont mis en place une signalétique à la fois pédagogique et informative, sur la qualité des eaux et sur la sécurité. D’autres initiatives locales d’information en “temps réel“ du grand public sur la qualité sont également mises en oeuvre, comme les résultats des derniers prélèvements sur le site http://baignades.sante.gouv.fr/
Qualité de l’eau en France et en Europe
L’évaluation des eaux de baignade est réalisée sur la base des règles fixées par la directive européenne de 1976 sur les eaux de baignade. En 2005, 96,5 % des plages étaient conformes à la réglementation européenne (96,9% pour les eaux de mer et 95,9% pour les eaux douces) (3).
Si vous voyagez en Europe sachez que la commission européenne propose également un site Internet consacré aux eaux de baignade. Vous y trouverez des cartes et des listes de zones de baignade. Selon le rapport 2005 de la commission, 96,7 % des zones côtières respectent les normes européennes, mais la qualité des zones de baignade intérieures, notamment les lacs et les rivières, a continué de se détériorer : 86 % de ces eaux sont conformes aux critères européens (- 4 % par rapport à 2004) (4).
Notez également que les Pavillons Bleus sont décernés dans 33 pays. Cette année encore, la France arrive en troisième position derrière l’Espagne et la Grèce (5).
Avant d’aller tremper un orteil ou plus dans l’eau, renseignez-vous sur les sites suivants :
Site Internet de la qualité des eaux de baignade :
http://baignades.sante.gouv.fr/
Le site des pavillons bleus :
http://www.pavillonbleu.org/
Avec tous ces conseils, vous n’avez plus aucune raison de ne pas vous jeter à l’eau. Bonnes vacances !
David Bême
1 – Communiqué des pavillons bleus du 2 juin 20062 – Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, de la Santé, de la Famille et des Personnes Handicapées, de l’Intérieur, de la Sécurité Intérieure et des Libertés Locales, de l’Equipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer.3 – Communiqué du Ministère de la Santé et des solidarités et du ministère de l’écologie et du développement durable ‘ le 18 mai 20064 – Communiqué “Eaux de baignade : la grande majorité des plages continue de répondre aux normes communautaires“ – 9 juin 2006 – IP/06/7615 – Informations recueillies sur le site des pavillons bleus européens : http://www.blueflag.org/Click Here: camiseta river plate