Canicule: Météo-France annonce que 40 départements sont désormais placés en vigilance orange

14 nouveaux départements situés dans le nord-est et le centre de la France ont été placés en vigilance orange en raison de la canicule, portant à 40 le nombre total de départements concernés, a annoncé mardi Météo-France.Les températures maximales attendues vont aller au-delà de 35° et même 40°C. Découvrez les départements concernés et les mesures de prudence à adopter.

Météo-France vient de placer en 40 départements en vigilance orange.

40 départements en vigilance orangeLes nouveaux départements sont les quatre départements de Franche-Comté, ainsi que l’Aisne, l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, le Nord, les Vosges, le Cantal et la Haute-Loire.Selon le

site de Meteo-France, de l’air très chaud remonte aujourd’hui d’Espagne, il continuera sa progression vers le Nord et le Nord-Est du pays. A partir de cet après-midi, sur ces régions, les températures atteignent des valeurs caniculaires. Les pointes maximales se produiront en fin d’après-midi. Ces maximales atteindront souvent les 35 degrés. On attend jusqu’à 36 degrés sur Lyon, et le seuil des 40 degrés est déjà dépassé localement dans le Sud-Ouest. La nuit prochaine sera la première nuit avec des minimales souvent au-dessus de 20 degrés.Demain après-midi les températures maximales dépasseront les 35 degrés dans de nombreuses régions. 39 degrés sont attendus à Paris, les pics proches de 40 degrés sont prévus sur le sud de la Champagne, la Bourgogne et le Périgord. L’épisode caniculaire s’annonce durable, puisqu’il est probable qu’il se prolonge jusqu’en fin de semaine. Il faut noter que les départements proches de l’Atlantique subissent aujourd’hui mardi et mercredi un pic de chaleur très fort, mais l’arrivée jeudi d’une masse d’air océanique plus fraîche va permettre une baisse importante des températures sur ces régions. Aussi le pic de chaleur ne durant que 2 jours, ces départements ont été placés en vigilance jaune. De même, l’influence du vent marin et de l’autan va contribuer à limiter la hausse des températures sur une bonne partie de Midi-Pyrénées, placée en vigilance canicule jaune.Recommandations de prudence pour les personnes fragilesEn prévision des températures particulièrement élevées annoncées par Météo-France, la plateforme téléphonique d’information “Canicule“ (0800 06 66 66) a été activée par la ministre de la Santé. Durant l’épisode de fortes chaleurs qui s’annonce, les personnes fragiles les plus à risques (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…) doivent adopter des réflexes simples :

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
  • Evitez les efforts physiques ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
  • Consultez régulièrement le site de Météo-France pour vous informer.
  • Si vous connaissez des personnes âgées, handicapées ou fragiles qui sont isolées, incitez-les à s’inscrire sur la liste mise à leur disposition par chaque mairie afin de recevoir de l’aide de bénévoles, et, pendant une vague de chaleur, prenez de leurs nouvelles régulièrement.

En amont des fortes chaleurs, les personnes fragiles peuvent par ailleurs, en lien avec leur entourage :

  • Prévoir le matériel nécessaire pour lutter contre la chaleur : brumisateur, ventilateur….
  • Faire une liste des lieux climatisés (ou frais) où se rafraîchir près de chez elles : grande surface, commerce, cinéma, musée…
  • Ne pas hésiter à demander conseil à leur médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Sources : Vigilance météo France et communiqué du ministère de la Santé – 30 juin 2015Click Here: camisetas de futbol baratas