Bien manger et bien bouger : le meilleur élixir de jouvence

Exit les crèmes ultra perfectionnées (et ultra chères) pour préserver la jeunesse des cellules. Des chercheurs américains viennent de prouver qu’une bonne alimentation couplée à de l’exercice physique permet non seulement de prévenir le vieillissement, mais aussi de rajeunir les cellules du corps.

Une bonne hygiène de vie préserve la jeunesse, elle permettrait même de faire rajeunir les cellules.

Tout se passe au niveau des

télomères, ces petits prolongements qui se trouvent au bout de nos chromosomes et se réduisent au fil du temps, signe de notre vieillissement. Ralentir leur diminution, telles sont les promesses de ceux qui nous vendent la jeunesse éternelle en flacons, souvent à des prix exorbitants. Pourtant, le meilleur remède anti-âge pourrait être à la portée de tous. Des chercheurs américains viennent de démontrer qu’un changement de style de vie, associant une

bonne alimentation et un minimum d’

exercice physique, permet de préserver les télomères et donc la jeunesse de nos cellules.Pour cette étude, des scientifiques de l’université de Californie à San Francisco ont suivi 35 hommes souffrant d’une forme non agressive de

cancer de la prostate et ayant manifesté le souhait d’être activement contrôlés par le corps médical. Ces volontaires ont ensuite été divisés en deux groupes. Le premier (10 personnes) a été soumis à un programme de surveillance incluant un changement de style de vie en plus des examens médicaux. Le second (25 personnes) n’a été soumis qu’aux contrôles de santé.Une bonne hygiène de vie pour vivre plus longtempsParmi les changements imposés d’hygiène de vie, les sujets du premier groupe ont suivi un régime alimentaire riche en aliments complets, céréales, fruits, légumes et pauvre en glucides. Ils se sont aussi astreints à 30 min d’exercice léger par jour (marche rapide), six jours par semaine, et à des sessions de relaxation et de respiration.Au cours des cinq années de l’étude, des prélèvements sanguins ont été effectués régulièrement chez les deux groupes. L’activité de l’enzyme préservant les télomères (la

télomérase) et la longueur des télomères dans les cellules se sont trouvés fortement  améliorés chez les sujets suivant les recommandations nutritionnelles et physiques. L’augmentation observée a été en moyenne de 10 %. Les chercheurs ont également observé que plus le changement d’hygiène de vie était radical, plus l’augmentation était importante.Dans le second groupe en revanche, les télomères des sujets ont diminué de 3 % en moyenne.Les chercheurs américains soulignent toutefois que pour confirmer cet effet anti-vieillissement que peut procurer une bonne hygiène de vie, l’étude devra être confirmée sur un échantillon plus important de personnes .Violaine BadieSource : Dean Ornish, Jue Lin, June M Chan, Elissa Epel, Colleen Kemp, Gerdi Weidner, Ruth Marlin, Steven J Frenda, Mark Jesus M Magbanua, Jennifer Daubenmier, Ivette Estay, Nancy K Hills, Nita Chainani-Wu, Peter R Carroll, Elizabeth H Blackburn : “Effect of comprehensive lifestyle changes on telomerase activity and telomere length in men with biopsy-proven low-risk prostate cancer: 5-year follow-up of a descriptive pilot study“, étude publiée dans la revue Lancet Oncology, le 17 septembre 2013 (

abstract en ligne)