Avec 6 minutes de plus consacrées au sport par semaine, les Françaises rattrapent doucement les hommes.

Les femmes consacrent 3 heures par semaine à une pratique sportive soit 6 minutes de plus qu’en 2017, resserrant ainsi l’écart avec les hommes, selon un baromètre Sport santé de la fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) dévoilé ce mardi 20 février.

Plus nombreuses à se dépenser, les Françaises consacrent également légèrement plus de temps à faire du sport chaque semaine en 2018, précisément 6 minutes de plus qu’en 2017, rapporte une étude Ipsos menée pour la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV).Ainsi, elles passent 3 heures par semaine à se défouler contre 3h42 pour les hommes, selon l’étude.A noter que cette différence ne concerne pas les Franciliens et Franciliennes qui transpirent à hauteur quasi égale, avec respectivement 3h18 et 3h12 consacrées à une activité physique.C’est en Normandie que l’écart est le plus grand entre les hommes et les femmes, avec respectivement 4h30 et 2 heures d’exercices hebdomadaires.Dans la tranche d’âge 15-24 ans, le contraste est le plus marquant entre les deux sexes : les jeunes hommes consacrent 4h12 par semaine à pratiquer un sport contre 2h48 pour les femmes.L’étude révèle que les jeunes femmes de cette tranche d’âge font moins de sport qu’en 2017 (3h36) contrairement à la tendance générale des Françaises tous âges confondus.Selon une étude de l’Insee publiée en novembre 2017, les femmes seraient en effet plus nombreuses à s’être mises au sport au cours des cinq dernières années, la part de pratiquantes étant passée de 40% à 45% entre 2009 et 2015.Les hommes de plus de 60 ans consacrent 4h12 au sport contre 3h36 pour les femmes du même âge, selon l’étude.L’étude Ipsos a été menée sur Internet du 14 au 17 décembre 2017 auprès d’un échantillon de 2.183 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française, âgée de 15 ans et plus.(AFP/RelaxNews)