Amy Winehouse est bien morte d’abus d’alcool

Une nouvelle décision de justice vient confirmer les raisons du décès d’Amy Winehouse, en juillet 2011. La chanteuse est bien morte d’avoir consommé trop d’alcool.

C’est un vice de procédure lors de l’enquête sur les raisons du décès d’Amy Winehouse, le 23 juillet 2011, qui a conduit à la réouverture du dossier. A l’époque, Suzanne Greenaway, l’officier judiciaire chargée de l’enquête, avait conclu au décès accidentel suite à une trop forte consommation d’alcool, mais ne possédait pas les cinq ans d’expérience requis en Grande-Bretagne pour intervenir sur une telle affaire.

C’est une autre femme qui a succédé à Suzanne Greenaway et, après un nouvel examen du dossier, elle en est arrivée aux mêmes conclusions: Amy Winehouse est morte d’un abus «toxique d’alcool». Son sang contenait «un niveau d’alcool souvent associé à la mort» et le nouveau rapport précise que «deux bouteilles vides de vodka étaient au sol» lorsque le corps de la diva a été découvert dans la chambre de son appartement de Camden, à Londres.

Suite au décès d’Amy Winehouse, à l’âge de 27 ans, son père a créé une fondation destinée à venir en aide aux jeunes qui souffrent de dépendance à l’alcool et la drogue.

Click Here: pinko shop cheap