Algérie : la candidature de Bouteflika vue de Marseille

Abdelaziz Bouteflika est à 82 ans candidat à un 5e mandat consécutif à la tête de l’Algérie. L’élection aura lieu le 18 avril prochain. Sa candidature est massivement rejetée par les Algériens qui vivent à Marseille : “Il est inapte, incapable de parler, incapable de réfléchir, il est mourant ! Sa candidature est une insulte à la constitution algérienne”, se désole un passant.Le refus d’un nouveau mandatParmi les craintes des Algériens de Marseille, le retour aux années noires de la guerre civile. Si l’actuel chef de l’Etat algérien joue la carte de la stabilité, beaucoup veulent un autre président dans le pays. À Alger comme dans beaucoup d’autres villes, des milliers d’étudiants manifestent pour demander le départ du président Bouteflika. Ils ne veulent pas d’un 5e mandat.La moitié de la population algérienne a moins de 30 ans. Plus d’un jeune sur quatre est au chômage.Le JT

  • Grand Soir 3 du jeudi 28 février 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    Salon de l’agriculture : une campagne avant tout électorale

  • 2

    Écarts de salaires : les entreprises notées

  • 3

    Assurance-vie : un placement prisé, mais peu rentable

  • 4

    Santé : vers un rôle encore plus important des pharmaciens ?

  • 5

    Algérie : comment analyser la contestation ?

  • 6

    Eurozapping : le procès Nemmouche se poursuit en Belgique, une taxe pour visiter Venise

  • 7

    Abus sexuels : les religieuses sortent du silence

  • 8

    Réflexion faite : la pitié existe-t-elle en politique ?

Click Here: All Blacks Rugby Jersey