Alerte à la Listeria pour des pâtés de la marque Charcuterie Bordelaise

L’entreprise Charcuterie Bordelaise a annoncé lundi le retrait de la vente de “Grattons bordelais“, “grattons au foie de canard“ et “pâté recette landaise“ après la découverte de la bactérie Listeria monocytogenes. Ces produits ont été commercialisés pendant plusieurs semaines. Les risques pour la santé sont importants, en particulier pour les femmes enceintes.

La bactérie Listeria monocytogenes a été détectée dans des charcuteries du sud-ouest.

Des pâtés et des grattons vendus depuis le 1er décembreLes produits concernés (

à retrouver sur le site de l’entreprise) ont pu être “commercialisés avant la mesure de retrait“, du 1er au 24 décembre, selon la société dans un communiqué. Les produits étaient vendus en libre-service (barquettes et sous-vide) mais également au rayon traditionnel. Dans ce cas, les personnes qui en auraient acheté au rayon traditionnel doivent se renseigner auprès du magasin pour voir si leurs achats sont concernés.Si vous détenez ces produits, vous ne devez pas les consommer, mais les détruire ou vous faire rembourser.“Des affichettes ‘information des consommateurs’ ont été mises en place dans les magasins concernés par la vente“ précise l’entreprise. Les consommateurs qui souhaiteraient se renseigner peuvent joindre la Charcuterie Bordelaise au 05 56 85 87 11.Les femmes enceintes particulièrement à risqueLes personnes qui auraient consommé ces grattons et pâtés et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Les femmes enceintes doivent être particulièrement attentives à ces symptômes, ainsi que les personnes immunodéprimées et les personnes âgées.Ces symptômes peuvent évoquer une

listériose, maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines. Elle peut entraîner une septicémie (

passage de la bactérie dans le sang) ou une infection du système nerveux central.Chez la femme enceinte, elle peut provoquer un avortement, un accouchement prématuré ou une infection sévère du nouveau-né (détresse respiratoire, infection neurologique etc.).Le traitement se fait par antibiotiques, il s’agit d’une association d’

ampicilline et de

gentamicine. Son efficacité dépend de la précocité de sa mise en place. Mais si les antibiotiques ont montré leur efficacité dans le traitement de l’infection, le meilleur traitement reste la prévention. Pour les personnes à risque (notamment les femmes enceintes), il suffit de bannir certains aliments de leur alimentation et d’être rigoureuses en matière d’hygiène. Pour en savoir plus, lire notre article “

La listériose, une infection rare mais sévère“.David BêmeSource : Communiqué de l’entreprise Charcuterie Bordelaise – décembre 2015Photo : © Charcuterie bordelaiseClick Here: Fjallraven Kanken Art Spring Landscape Backpacks